Rechercher
Menu Menu

Mario Kart Tour – Critique

Mario Kart Tour ressemble à la pièce, mais est déçu par les caractéristiques typiques des magasins mobiles et un système de contrôle maladroit.

j'ai été enragé Mario Kart fan depuis que j'ai pu acheter une manette de jeu vidéo. Au cours des deux dernières décennies, j'ai donné une tournure à chaque entrée de la série, depuis le titre GameCube du début des années XNUMX. Double Dash jusqu'au dernier Mario Kart 8 Deluxe pour Switch.

J'ai passé d'innombrables heures à perfectionner ma ligne de conduite sur certains parcours, à accumuler un nombre embarrassant de points grâce au multijoueur en ligne et à battre des amis régulièrement. Alors, naturellement, vous pouvez imaginer mon enthousiasme lorsqu'un nouveau jeu mobile a été annoncé - Tour de Mario Kart.

Le jeu est enfin sorti aujourd'hui et après environ une heure de jeu, j'ai découvert qu'il s'agissait d'un mélange de graphismes magnifiques, de sensations de course momentanées et de schémas de contrôle frustrants qui atténuent le plaisir à presque chaque tour. C'est un jeu mobile Nintendo plus substantiel que Animal Crossing or Miitomo et vous gardera engagé plus longtemps, mais si vous voulez une expérience complète, cela vous coûtera plus que quelques centimes et ne sera probablement pas aussi satisfaisant que les jeux principaux.

Comment la Mario Kart Tour travailler?

Mario Kart Tour est structuré différemment des versions précédentes de la franchise et utilise des mécanismes qui répondent aux comportements de jeu mobiles typiques.

Plutôt que de vous plonger dans un grand prix complet avec quatre longues courses à la fois, par exemple, Mario Kart Tour divise ses coupes en courses singulières et raccourcies que vous pouvez activer et désactiver à tout moment. L'accent est mis sur de courtes rafales de jeu plutôt que sur de longues sessions et, pour la plupart, cela fonctionne bien.

Chaque course dure deux tours et il existe une variété de scores de combo, de devises et d'opportunités d'XP pour passer au niveau supérieur au fur et à mesure. Comme prévu, il existe une devise premium aux côtés des «pièces» freemium et vous pouvez acheter des packages pour débloquer du contenu spécifique.

Cela peut être un peu intimidant au début car il y a beaucoup de choses à comprendre, mais une fois qu'il clique, vous trouverez des tonnes de façons intéressantes de personnaliser votre kart et d'obtenir les meilleurs scores possibles.

Les anciens cours sont de retour de diverses époques de Mario Kart ainsi que de nouveaux basés sur des lieux du monde réel, y compris New York et Paris. Vous pouvez maintenant creuser la piste et sauter à travers la Tour Eiffel… ou saccager la ville, apparemment.

https://youtu.be/84uYTXyLS3c

Le multijoueur n'est actuellement pas disponible mais a été promis dans une future mise à jour et nous devrions nous attendre à ce que plus de personnages et de véhicules soient ajoutés dans les mois à venir. Je ne serai pas content tant que Funky Kong ne sera pas de retour sur la liste.

Une expérience visuellement impressionnante

Dès que vous ouvrez le jeu, il est évident qu'un énorme effort a été consacré à l'apparence du jeu, qui reflète l'ambiance de dessin animé et de couleurs vives de la série. Tout ce que vous vous attendez à trouver est ici ; boîtes d'objets, tapis de saut, étincelles colorées à la dérive, les œuvres. La variété de véhicules et d'options personnalisables est excellente et la nouvelle dynamique d'XP ajoute un nouveau niveau de progression qui vous permettra de rester connecté tous les quelques jours.

De nouvelles coupes « classées » vous donnent la possibilité de gagner des récompenses plus importantes, en combinant vos scores sur quatre courses et en les classant par rapport aux autres. Cette fonctionnalité fonctionne bien, offrant une incitation aux joueurs à revenir fréquemment et distribuant des récompenses aux joueurs les plus qualifiés.

Dans l'ensemble, cela ressemble à un Mario Kart package, de ses choix d'articles à sa bande-son rebondissante. Là où il vacille, c'est dans son schéma de contrôle, la quantité ridicule de micro-transactions et les systèmes de boîtes à butin coûteux qu'il vous lance dès le début.

Un bombardement de paquets coûteux

Mario Kart Tour semble avoir entassé toutes les tactiques de devises premium possibles dans sa boutique et ses menus. Les joueurs peuvent payer 5 £ par mois pour un abonnement « or » (le même prix qu'Apple Arcade qui a accès à, vous savez, des centaines de jeux au lieu d'un seul), ou achetez des « rubis » premium qui vont de 2 £ à 65 £. Aussi bien que ça, vous pouvez également acheter des packs jusqu'à 20 £ comprenant plusieurs mises à niveau d'XP et un seul personnage. Celui en cours de promotion comprend Mario.

Oui, vous devez payer un supplément pour Mario. Dans Mario Kart.

Il est facile de comprendre pourquoi Nintendo a choisi cette voie. Les jeux mobiles qui offrent des objets en jeu contre de l'argent réel ont tendance à rapporter beaucoup plus d'argent que les titres traditionnels à paiement à l'entrée. Je ne suis même pas si opposé à l'inclusion d'un magasin d'articles haut de gamme, mais ici, c'est excessif et écrasant.

Le modèle d'abonnement n'a pas beaucoup de sens, étant donné qu'il s'agit d'un jeu léger qui n'a pas beaucoup de profondeur en dehors de ses options de personnalisation. 5 £ par mois est beaucoup, beaucoup trop élevé compte tenu de la concurrence, et ces frais n'incluent même pas les « rubis » premium qui vous coûteront plus cher. Les jeunes enfants pourraient facilement finir par dépenser des centaines et des centaines pour ce jeu sans grand-chose à montrer. Pour moi, cela semble gourmand, et son interruption constante du jeu régulier n'est pas convivial pour le consommateur.

Les commandes sont un peu maladroites et ne répondent pas non plus. Les joueurs avanceront automatiquement dans Mario Kart Tour et faites glisser de chaque côté pour tourner. Cependant, vous ne pouvez pas vous déplacer sans dériver, ce qui fait de la conduite une compétence difficile à laquelle s'habituer et qui est beaucoup plus limitante que n'importe lequel des principaux jeux de la série. Il est impossible de faire marche arrière ou de sortir de la piste, ce qui se traduit par des raccourcis quasi inexistants et diminue le besoin d'apprendre chaque parcours par cœur. Les courses sont amusantes mais linéaires, et l'utilisation d'articles haut de gamme vous donnera probablement un avantage sur la concurrence.

Un coureur amusant embourbé dans les transactions

Dans l'ensemble, Mario Kart Tour est probablement mieux apprécié en tant que spin-off autonome des jeux réels. Il ne remplacera pas mario kart 8 deluxe, il n'offre pas non plus un système de contrôle suffisamment solide pour rivaliser avec n'importe quel titre de série principale. Où il   fonctionne bien dans son attrait visuel, son système de progression et ses défis quotidiens, qui sont un excellent moyen de conserver l'intérêt du public à long terme (même si beaucoup d'entre eux coûtent de l'argent réel).

C'est juste dommage que Nintendo ait adhéré aux lourdes tactiques de monétisation utilisées par tant d'entreprises de l'industrie du jeu mobile. Le nouvel abonnement Arcade d'Apple est une tentative délibérée de s'attaquer à ce genre de pratiques - elles endommagent les portefeuilles des consommateurs et constituent des systèmes de jeu déloyaux. C'est particulièrement décevant quand on considère que Mario Kart est largement destiné aux jeunes joueurs, qui ne seront probablement pas aussi avertis en ce qui concerne la controverse entourant les loot boxes.

Si le contenu du jeu était moins cher et proposé via un système plus juste, j'aurais beaucoup d'amour pour Tour de Mario Kart. Dans l'état actuel des choses, c'est un jeu de course free-to-play relativement agréable mais imparfait qui pourrait atteindre de grands sommets s'il supprime tous les lourds murs de paiement entourant une grande partie de son contenu.

Je n'éteindrai pas ma Switch de sitôt.

2
sur 5

Mario Kart Tour n'est pas un véritable successeur des jeux principaux, mais il y a de quoi s'amuser.

Il existe un cadre d'un titre de qualité ici, mais il est perdu dans la monétisation excessive, les modèles d'abonnement et les schémas de contrôle limitatifs.

 

Newsletter Thred !

Inscrivez-vous à notre newsletter Planet-Positive

Accessibilité