Rechercher
Menu Menu

La NASA dit que les astronautes vivront sur la Lune d'ici 2030

Vous pensez qu'habiter la lune relève du fantasme de science-fiction ? Un responsable de la NASA estime que ce sera une réalité d'ici la fin de cette décennie, la dernière mission Artemis 1 étant la "première étape".

Les astronautes pourraient vivre et travailler sur la Lune d'ici 2030, selon un responsable de la NASA.

Le directeur du programme lunaire Orion de l'agence américaine, Howard Hu, estime que les humains pourront vivre dans des habitats spécialement conçus et parcourir la lune à bord de rovers.

S'exprimant lors de l'émission de dimanche de la BBC avec Laura Kuenssberg, Hu a déclaré que "certainement cette décennie, nous allons avoir des gens qui vivront pendant des durées […] en surface". Il a ajouté "nous allons envoyer des gens à la surface et ils vont vivre sur cette surface". Choses passionnantes.

Cela peut sembler une chimère fantaisiste, mais la NASA affirme que son dernier projet, l'Artemis 1, est la "première étape" vers l'exploration à long terme de l'espace lointain. La fusée a le vaisseau spatial Orion attaché au sommet et a été lancée mercredi depuis Cap Canaveral en Floride.

Orion a trois mannequins entièrement adaptés à l'intérieur. Ceux-ci pourront tester, enregistrer et surveiller les contraintes et les contraintes de la mission Artemis 1.

Hu a ajouté qu'il s'agissait "d'une [période] historique pour la NASA et les personnes qui aiment les vols spatiaux habités et l'espace lointain".

Où va réellement Orion ? Il volera à moins de soixante milles de la lune, repoussant encore 40,000 11 milles et redescendant sur Terre, atterrissant dans l'océan Pacifique le XNUMXth Décembre si tout se passe comme prévu. Fait intéressant, Orion parcourra 1.3 million de miles en 25 jours, le plus loin qu'un vaisseau spatial destiné aux habitants humains ait jamais volé.

Si tout se passe bien, on espère que cette première mission servira de modèle pour deux autres suivis, Artemis 2 et 3. La troisième mission ne sera peut-être pas lancée avant 2026, mais elle ramènera les humains sur la lune pour la première fois depuis 1972. .

La NASA prévoit que la première femme et personne de couleur visite la lune au cours de cette mission.

De plus, le programme Artemis prévoit à terme de construire la passerelle lunaire, qui sera une station spatiale en orbite autour de la lune. C'est tout un rêve de science-fiction, hein ?

Hu dit que « aller de l'avant, c'est vraiment vers Mars » et que l'exploration au-delà de notre propre orbite est « vraiment importante ». Ce pourrait être une décennie passionnante pour les voyages spatiaux et la science. Espérons que nous obtiendrons des photos aussi impressionnantes de la lune que nous l'avons fait dans l'espace lointain plus tôt cette année.

 

Newsletter Thred !

Inscrivez-vous à notre newsletter Planet-Positive

Accessibilité