Menu Menu

Une bibliothèque mobile offre un apprentissage aux jeunes pendant le conflit en RDC

L'initiative de bibliothèque mobile, menée par l'Institut français de Bukavu, transforme le paysage de l'alphabétisation et de l'éducation des enfants dans le pays touché par le conflit qu'est la République démocratique du Congo.

L’est de la RDC est depuis des décennies un foyer de conflits, avec une guerre civile et des groupes armés provoquant une instabilité généralisée.

Cette violence incessante a eu un impact dévastateur sur le système éducatif. Les écoles ont été détruites et les familles ont été déplacées, faisant de l’éducation un luxe inaccessible pour de nombreux enfants.

Le plus United Nations estime qu'environ 15 millions d'enfants en RDC ont cruellement besoin d'une aide humanitaire en raison du conflit en cours. La semaine dernière, plus de 41 personnes, dont des enfants, ont été attaquées dans les villages de Masala, Keme et Mahini, dans l'est du pays.

En réponse à la situation désastreuse, le Institut Français de Bukavu a lancé l'initiative de bibliothèque mobile baptisée « Kitabus » – ce qui signifie en swahili « Livres en anglais ». Le projet est conçu pour apporter des livres et des ressources éducatives directement aux enfants des écoles et des zones mal desservies.

La bibliothèque, installée dans une camionnette aux couleurs vives, est remplie d'étagères de livres couvrant un large éventail de sujets et de niveaux de lecture pour accueillir les jeunes.

La bibliothèque bibliobus se rend dans divers villages et camps temporaires où des familles déplacées ont trouvé refuge. Ces lieux sont souvent hors des sentiers battus, des lieux où les bibliothèques et les écoles traditionnelles sont très peu nombreuses.

L'initiative fait plus que simplement livrer des livres ; cela procure un sentiment de normalité et de continuité dans la vie de ces enfants.

Pour beaucoup, il s’agit d’une occasion rare de s’engager dans une activité éducative qui peut leur permettre d’échapper aux dures réalités de leur vie quotidienne. La lecture devient une bouée de sauvetage, une façon de rêver, d’apprendre et d’envisager un avenir meilleur.

De plus, il comprend des séances de contes, des clubs de lecture et des cours d'alphabétisation de base dispensés par des bénévoles formés.

Selon le Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), la RDC compte l’un des plus grands nombres d’enfants non scolarisés au monde. Près de 7 millions d'enfants âgés de 5 à 17 ans composent cette population, les filles étant particulièrement défavorisées.

Le conflit en cours a exacerbé cette crise, de nombreux enfants étant contraints d'abandonner leur éducation pour fuir la violence.

Malgré des obstacles difficiles, la bibliothèque mobile montre la résilience et la détermination de l'organisation à offrir une éducation et un sentiment d'appartenance à la communauté à la jeunesse du pays. Cela démontre que même dans les circonstances les plus difficiles, des solutions créatives émergent.

Actuellement, des milliers d’enfants ont été touchés, leur insufflant la joie de lire et l’espoir d’un avenir meilleur.

À mesure que l’initiative continue de se développer, il est prévu d’étendre sa portée, d’ajouter davantage de livres à la collection et d’intégrer des ressources numériques pour améliorer l’expérience d’apprentissage. L’objectif est de voir chaque enfant de l’est de la RDC avoir accès à une éducation de qualité, quelle que soit sa situation.

Dans un pays où les ombres de la guerre planent, la bibliothèque mobile est un symbole émouvant d’espoir et de possibilités.

Accessibilité