Recherche
Menu Menu

Un magazine provoque l'indignation avec un dessin animé raciste sur la Coupe du monde

Un nouveau dessin animé du magazine français Le Canard enchaîné a été décrié pour sa représentation raciste des footballeurs qatariens. C'est un excellent exemple du football à son pire. 

Une caricature publiée dans le Canard enchainé a provoqué l'indignation sur les réseaux sociaux pour sa représentation du Qatari les footballeurs comme des terroristes.

L'image, publiée dans le numéro d'octobre du magazine français, représente un groupe d'hommes barbus portant des turbans, portant des tenues de football du Qatar et brandissant des fusils de chasse et des explosifs.

Beaucoup ont dénoncé "l'islamophobie flagrante" et le "racisme" du dessin animé, une attaque évidente contre le rôle du Qatar en tant qu'hôte de la Coupe du monde de football 2022.

"Le Canard Enchainé a publié une caricature ignoble montrant un racisme et une haine de l'islam flagrants" sur l'utilisateur a écrit sur Twitter. "Ils décrivent le Qatar comme un émirat autoritaire et son équipe nationale comme des terroristes."

Acheter à l'international la tension monte autour du tournoi de la Coupe du monde de cette année depuis que le Qatar a été annoncé comme hôte.

Non seulement les températures de l'État du Golfe du Qatar sont trop élevées pour que les joueurs puissent y résister pendant l'été – ce qui signifie que la Coupe du monde a été reportée à la fin de l'année pour la première fois de son histoire – mais la position archaïque du Qatar sur le même sexe et les droits de l'homme La législation a provoqué l'indignation des fans de football et des militants LGBTQ +.

La France est l'un des nombreux pays à avoir refusé de montrer les matches de la Coupe du monde dans les fan zones, invoquant des inquiétudes concernant les violations des droits des travailleurs migrants par le Qatar.

Cependant, certains pensent que la controverse entourant le séjour du Qatar est en partie due à l'islamophobie. Le Qatar est le premier État arabe à accueillir la Coupe du monde, et compte tenu de la longue réputation du football européen problème de racisme, il n'est pas surprenant que de nombreux supporters s'opposent à l'implication du Qatar depuis le début.

Les internautes ont riposté à la caricature de Le Canard, soulignant l'hypocrisie de la France en tant que nation impérialiste.

Un tweet a déclaré : « Nation raciste, [la France] ne s'est pas encore excusée pour ses actes criminels en Algérie et dans le reste de l'Afrique, et vole toujours la richesse de son peuple pour que les Français puissent vivre dans le luxe aux dépens des pillés. peuples.'

Un autre utilisateur a simplement répondu au dessin animé avec 'La France va France".

Le dessin animé est indéniablement raciste et un exemple de la culture tribale intense du football à son pire. La haine et l'agression sont souvent liées à des partisans extrêmes, dont beaucoup n'ont pas le sens de la communauté qu'ils prétendent constamment protéger.

Hamad Al-Kawai, ministre d'État et président de la Bibliothèque nationale du Qatar, a appelé la France à "faire preuve d'un peu d'esprit sportif".

'Même la satire caustique est la bienvenue !!!' Al-Kawai a poursuivi en défendant les droits du pays à la liberté d'expression, "mais le Canard Enchainé a décidé de répliquer au mensonge, à la haine et à la rancune pour attaquer le Qatar et le dénigrer".

L'émir du Qatar, Tamim bin hamad Al Thani, a évoqué les attaques internationales contre son pays au début du mois.

"Il est devenu clair pour nous que la campagne se poursuit, s'étend et inclut la fabrication et les doubles standards, jusqu'à ce qu'elle atteigne un niveau de férocité qui fait que beaucoup remettent en question, malheureusement, les véritables raisons et motifs de cette campagne", a-t-il déclaré, ajoutant qu'aucun autre le pays hôte a fait face à ce niveau de critique.

Sa déclaration intervient alors que le Qatar affirme avoir amélioré sa position sur les réformes du travail et le traitement des travailleurs migrants.

L'Organisation internationale du travail (OIT) a convenu que le Qatar "a amélioré les conditions de travail et de vie de centaines de milliers de travailleurs - estimés à 85% de la population du Qatar - bien que des efforts supplémentaires soient nécessaires pour garantir que tous les travailleurs puissent en bénéficier".

Quelle que soit la position sociopolitique du pays, la caricature du Canard enchaîné prouve que le plus grand problème du football n'est pas la destination de ses tournois, mais le racisme profond que sa compétition agressive engendre.

Avec des attaques sans fondement contre l'islam et le monde arabe qui dominent déjà la couverture de la Coupe du monde, les fans de football racistes ne se révèlent pas meilleurs que la nation soi-disant désuète qu'ils ont ciblée.

 

Newsletter Thred !

Inscrivez-vous à notre newsletter Planet-Positive

Accessibilité